Accueil / Thérapies / Europe: une étude confirme l’engouement pour les thérapies alternatives

Europe: une étude confirme l’engouement pour les thérapies alternatives

Des maux de tête, des douleurs dorsales et d’autres affections irritantes poussent les Européens à se tourner vers d’autres formes de traitement. Une nouvelle étude réalisée par l’université d’Helsinki, auprès de 40 000 personnes dans plus de 20 pays, révèle que les femmes et les cadres supérieurs sont plus enclin à faire appel aux therapies alternatives et complémentaires.

Quatre types de traitement ont été examinés: thérapies orientales (médecine chinoise, acupuncture, acupression), thérapie alternative (homéopathie, phytothérapie), traitements manuels (massage, chiropractie, ostéopathie, réflexologie) et thérapies corps-esprit (hypnose et guérison spirituelle).

25% des Européens ont déjà fait appel aux thérapies complémentaires

Selon les résultats, un sujet sur quatre a déjà utilisé des traitements complémentaires et alternatifs au cours de l’année écoulée.

Le massage (12%) arrive en tête des thérapies les plus utilisées, suivi de l’homéopathie (6%), l’ostéopathie (5%) et les remèdes à base de plantes (5%).

L’étude relève également que les thérapies alternatives et complémentaires sont utilisée principalement de manière complémentaire avec la médecine conventionnelle.

 

De grandes différences entre les pays dans l’utilisation des thérapies complémentaires

L’utilisation des traitements varie grandement entre les pays étudiés.

En Allemagne, près de 40% de la population étudiée a eu recours à des formes complémentaires et alternatives de traitement, alors qu’en Hongrie la part correspondante est de 10%. En Finlande et en Estonie, 35% des sondés ont utilisé ces formes de traitement.

« Les différences s’expliquent en partie par le fait que, dans certains pays, ces traitements sont couverts par l’assurance maladie et dans d’autres les médecins généralistes ont suivi une formation en médecine complémentaire », note Kemppainen.

Source

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Lisez aussi

Maîtriser les sept âges de l’appétit pour vieillir en restant en bonne santé

Maîtriser les sept âges de l’appétit pour vieillir en restant en bonne ...