Accueil / Médecine douce / Témoignage de thérapeute : Sophie Buttafoghi, sophrologue énergéticienne

Témoignage de thérapeute : Sophie Buttafoghi, sophrologue énergéticienne

Merci de vous présenter en 4 à 5 lignes

Bonjour je me présente: Sophie Buttafoghi, mariée, deux enfants. Je suis actuellement domiciliée dans le département des Yvelines (78). Je suis sophrologue et je pratique les soins énergétiques.

Parlez-nous de votre activité actuelle de thérapeute alternatif

J’accompagne les patients par la pratique des soins énergétiques. J’exerce également la sophrologie, les deux approches se complétant parfaitement. Je reçois actuellement à mon domicile mais je suis en cours de recherche pour la location d’un cabinet.
Mon parcours en tant qu’énergéticienne est atypique car essentiellement autodidacte. Jeune, je ressentais naturellement les énergies, et un parcours familial qui a nécessité soins, intuition et attention m’a conduit naturellement à croire en cette forme de thérapie, et à la développer selon mes capacités propres, avec le complément de stages et séminaires. J’ai complété mon parcours avec un diplôme en sophrologie et relaxation en 2014. Ce n’est pas actuellement mon activité principale mais cela le deviendra certainement !

Comment s’est déroulée votre reconversion ?

L’autorisation que je me suis donnée d’être thérapeute a été possible suite à un « départ programmé » à mon ancien travail. C’était davantage un appel du cœur et de l’âme qu’une décision mentale, ce dernier s’étant chargé souvent à me faire douter ! Là à résidé, personnellement, la principale difficulté.

Comment vous êtes-vous fait connaître en tant que thérapeute ?

La connaissance de ma nouvelle activité s’est faite dans un premier temps par « le bouche à oreille » et la confiance de proches en proches.
Ensuite j’ai ressenti le besoin d’une forme « d’identité » avec la réalisation de carte de visites, logo, tracts…
La création du site internet est intervenue un peu plus tard dans ma communication. De mon expérience il est davantage un support explicatif de la thérapie proposée qu’un moyen immédiat de trouver un praticien; ce sont davantage les annuaires et le référencement qui remplissent ce rôle.
Pour le patient c’est une prise de connaissance avec le thérapeute et son univers, qui vient confirmer (ou infirmer) le choix de demande de rendez-vous de la personne. Souvent il est ressenti une forme « d’attraction » ou de « confiance intuitive » ou non à la lecture du site.
A mon sens c’est la somme de tous ces moyens mis bout à bout, mais également de la concordance entre le contenu du site et les soins du praticien, que la patientèle se construit et se nourrit.

Les points positifs du métier de thérapeute alternatif selon vous ?

Je ne vis pas forcément les choses en « points positifs » ou « négatifs » mais plus sur une échelle de « bien-être » dans la pratique des soins.

Les difficultés principales que vous avez rencontrées ?

La difficulté principale a été de me sentir légitime. Ce sentiment de légitimité s’est installé petit à petit par la richesse des échanges avec les patients et la pratique du non-jugement envers moi-même.

 Vos conseils pour les aspirants thérapeutes ?

 Le conseil pour les aspirants thérapeutes est d’être en contact avec leur cœur pour avant tout ne pas faire « fausse route avec soi-même ». Ce métier nous amène constamment à des « retours à nous », à notre histoire personnelle.
Ceci me semble un point essentiel : choisir ce métier par le cœur, et dans l’humilité et la joie.

Partagez avec nous vos projets, vos rêves en rapport avec votre activité ?

J’ai créé un livret sur les bénéfices de la sophrologie pour les enfants ou adultes porteurs d’un handicap. J’aimerais donc de tout cœur ouvrir et faire communiquer les univers de chacun. Je suis également en ce moment en démarche pour introduire l’énergétique dans le milieu hospitalier.

Quelques mots sur Omyzen ?

Je suis en pleine découverte de votre site. J’apprécie son approche, ses différents conseils et cette mise en relation saine et claire.

Encore un mot à ajouter ?

La vie de thérapeute est une magnifique aventure Humaine, qui nous emmène au cœur des richesses d’autrui et de nous-mêmes également.
C’est éprouvant souvent de toucher la souffrance, la douleur mais tellement émouvant aussi d’accompagner l’Autre dans le re-découverte de son monde intérieur guérisseur. Car c’est bien le patient qui se guérit … nous sommes pour eux des boussoles … lumineuses ! qui les aident à reprendre le cap de la confiance et de l’amour de soi.

 Un lien vers votre site ou compte facebook ?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Lisez aussi

grossesse mal de dos

Comment éviter le mal de dos pendant la grossesse

Comment éviter le mal de dos pendant la grossesse Pendant la grossesse, ...