Accueil / Réflexologie / Témoignage : Emeric PERSILLET, réflexologue heureux

Témoignage : Emeric PERSILLET, réflexologue heureux

reflexologie vannes

« Foncez, vous allez voir, vous serez heureux ! « 

Merci de vous présenter en 4 à 5 lignes

Je m’appelle Emeric PERSILLET, j’ai 31 ans, je suis réflexologue en Bretagne dans la ville de Vannes. Ingénieur environnemental de métier je me suis réorienté dans la réflexologie dans un premier temps à titre personnel puis à titre professionnel voyant les nombreux effets positifs que la pratique pouvait avoir. Aujourd’hui je vis de mon métier et je suis heureux de me lever le matin ! C’est le pied !

Parlez-nous de votre activité actuelle de thérapeute alternatif

La réflexologie est une technique de bien-être qui fait partie des thérapies complémentaires et naturelles. Elle se pratique essentiellement sur le pied car c’est ici qu’il y a le plus de terminaisons nerveuses reliées directement à tous les organes, glandes et parties de notre corps. Le réflexologue stimule ces terminaisons de manière à induire un état de bien-être et de relaxation profonde. La relaxation est l’objectif principale du métier. En stimulant des zones très précises, le réflexologue peut diminuer les douleurs et les tensions du patient qui peuvent être liées au stress, à l’anxiété, aux troubles du sommeil, aux douleurs articulaires, aux troubles digestifs et autres maux du quotidien.

Comment s’est déroulée votre reconversion ?

Après des études d’infirmiers et remarquant le manque de temps considérable alloués aux patients (je précise que je respecte immensément cette profession), je décide de me réorienter dans des études de Géographie étant passionné par le voyage. Après 5 ans d’études et une création d’entreprise, je me rends compte que le stress rythme mes journées. Etant passionné par les médecines naturelles et le bien-être depuis plusieurs années, j’entreprends une formation de réflexologue à titre personnel. Etant donné les résultats plus que positifs auprès de mon cercle familial et amical, je décide de me mettre en auto-autrepreneur afin de pouvoir exercer officiellement. Je me rends vite compte qu’il est possible de vivre de ce métier. Je décide alors de me lancer à plein temps. Au bout d’un an de métier, je peux dire aujourd’hui que j’en vis et surtout que je suis heureux et passionné !

Comment vous êtes-vous fait connaître en tant que thérapeute ?

N’ayant qu’un tout petit réseau à Vannes lorsque j’ai commencé ce métier, j’ai du communiquer grandement. Site internet, Facebook, cartes de visite, bouche à oreille, flyer, rencontres avec d’autres thérapeutes, etc. Je pense toutefois que le bouche à oreille et le meilleur moyen de communication même s’il demande beaucoup de patience.

reflexologue

« Aujourd’hui je vis de mon métier et je suis heureux de me lever le matin ! »

Les points positifs du métier de thérapeute alternatif selon vous ?

Métier passionnant, nous essayons de donner un peu de meilleur aux personnes qui viennent nous voir et de manière naturelle ! Nous nous sentons exister et surtout utiles. Etant donné la croissance plus que positive du secteur du bien-être je pense que ce métier est un métier d’avenir et qui plus est sain de corps et d’esprit.

Les difficultés principales que vous avez rencontrées ?

Il faut savoir être patient car financièrement nous ne pouvons avoir de revenus corrects dés le début. Il faut savoir dans un premier vivre avec peu (ou avoir des économies). C’est un métier qui est encore peu connu donc cela nécessite de communiquer énormément.

Vos conseils pour les aspirants thérapeutes ?

Foncez, vous allez voir, vous serez heureux ! Cependant il faut savoir procéder intelligemment sans griller les étapes. La patience et la volonté sont les maîtres mots.

Partagez avec nous vos projets, vos rêves en rapport avec votre activité ?

Je pense travailler en collaboration avec d’autres thérapeutes alternatifs de manière à organiser des conférences et des sessions découvertes de nos métiers. Je vais également organiser des ateliers d’auto massage. Je souhaite travailler avec les entreprises (de plus en plus d’entreprises font appel à des thérapeutes pour diminuer le stress dans les entreprises) et au départ et aux arrivées des évènements sportifs (trek, marathon, etc.)

Quelques mots sur Omyzen ?

Très belle découverte sur internet comme il y en a peu sur les métiers du bien-être !

Un lien vers votre site ou compte facebook

www.ep-reflexologie.fr/

www.facebook.com/epreflexologie/

A lire aussi :

La réflexologie plantaire, un soin de bien-être millénaire

Témoignage : Isabelle Bouffard infirmière et énergéticienne

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Lisez aussi

Témoignage : Adeline Secco, réflexologue en Haute Savoie

Merci de vous présenter en 4 à 5 lignes Bonjour je m’appelle ...