Accueil / Naturopathie / Sevrage tabagique : arrêtez de fumer définitivement avec la naturopathie

Sevrage tabagique : arrêtez de fumer définitivement avec la naturopathie

Sevrage tabagique : arrêtez de fumer définitivement avec la naturopathie

La naturopathie, une aide précieuse pour un sevrage tabagique en douceur.

Arrêter de fumer ? Tous ceux qui ont expérimenté le sevrage tabagique le confirmeront : c’est loin d’être facile. Et pourtant, ce ne sont pas les méthodes qui manquent. Entre celles traditionnelles (médecin ou tabacologue) et celles que l’on considère comme révolutionnaires (médecine douce en l’occurrence), on ne sait plus trop où donner de la tête. Et la question se pose : sont-elles vraiment efficaces ?

Le fait est que la plupart des techniques de sevrage marchent vraiment.

Elles permettent d’arrêter de fumer, mais rarement sur le long terme. En France, le taux de rechute est particulièrement élevé et concerne 42 % des fumeurs qui essaient d’arrêter. La méthode de sevrage utilisée y est pour beaucoup de chose.

Vous voulez arrêter de fumer définitivement ? Une nouvelle méthode fait parler d’elle dernièrement : la naturopathie. Et si l’on en croit les nombreux témoignages, elle permettrait de régler le problème une bonne fois pour toutes !

La naturopathie, c’est quoi ?

La naturopathie est une médecine non conventionnelle. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une thérapie qui n’utilise que des moyens entièrement naturels pour prévenir et traiter des pathologies. À savoir : la nourriture, les activités physiques, les massages, la phytothérapie, la respiration, l’eau, etc.

Son principe : elle fait appel aux capacités d’auto-guérison de l’organisme pour le pousser à combattre certains maux. La naturopathie est donc plus une médecine préventive que curative.

 Pourquoi le naturopathe plutôt qu’un autre thérapeute ? Les avantages

Une médecine non conventionnelle qui n’utilise que des moyens naturels.

Pourquoi choisir la naturopathie pour arrêter de fumer ? Parce que cette méthode offre de nombreux avantages :

Un sevrage 100 % naturel

Le fumeur n’a pas besoin de prendre des médicaments pour arrêter la cigarette. Par conséquent, il n’y a aucun risque d’intolérance, de malaises ni d’effets secondaires dus à des produits.

Un sevrage tout en douceur

L’arrêt se fait au rythme du fumeur, c’est-à-dire en fonction des réactions de son corps. Il ne risque pas ainsi de souffrir trop durement des symptômes de manque. Ces derniers sont automatiquement compensés par les nouvelles habitudes mises en place par le naturopathe.

  • La nouvelle habitude alimentaire va empêcher la constipation et la prise de poids.
  • Les techniques de relaxation vont permettre de surmonter le stress et la tension.

Moins de risques de rechute

La naturopathie vise à rétablir un mode de vie équilibrée et optimale. Une fois que cet objectif est atteint, le sevrage se fera facilement et naturellement. Tant que ce nouveau mode de vie est respectée, l’organisme du fumeur ne cherchera pas sa dose de nicotine.

La santé en prime

Et pour couronner le tout, la naturopathie ne permet pas seulement d’arrêter de fumer. Tout en facilitant le sevrage tabagique, elle va améliorer la santé générale du concerné. En favorisant une bonne hygiène de vie en effet, elle va également :

  • Prévenir certaines maladies
  • Renforcer le système immunitaire
  • Éliminer les toxines présentes dans l’organisme
  • Augmenter les performances physiques

Comment arrêter de fumer avec la naturopathie ?

Attention, la naturopathie ne fait pas de miracles. Elle a beau être extrêmement efficace, elle ne peut pas aller au-delà de vos désirs. Pour que ça marche, vous devez avant tout avoir envie d’arrêter de fumer.

Selon l’IFOP, plus de 50 % des sevrages tabagiques réussis sont dus à la motivation des fumeurs. Autrement dit, si vous avez vraiment envie d’arrêter, rien ne pourra vous en empêcher.

Comment la naturopathie peut vous aider à arrêter de fumer ?

La naturopathie va vous aider à arrêter de fumer en mettant en place des stratégies précises :

  • L’éveil du goût, pour que vous perceviez le vrai goût de la cigarette.
  • L’accompagnement au sevrage, pour minimiser au maximum les symptômes de manque.
  • L’élimination de la nicotine dans l’organisme, pour qu’il n’en soit plus dépendant.
  • La mise en place d’une bonne hygiène alimentaire, pour que vous ne preniez pas de poids.

Les étapes du sevrage tabagique avec la naturopathie

Le sevrage tabagique par la naturopathie se fait en 3 étapes :

  • La préparation
  • Le sevrage
  • La stabilisation

Étape 1 : La phase de préparation

Ne pensez surtout pas que vous pourrez arrêter de fumer du jour au lendemain. Le sevrage tabagique se prépare à l’avance. Et dans le cas d’un sevrage par la naturopathie, cette préparation doit se faire un mois avant l’arrêt définitif au moins.

Cette phase se divise en 2 étapes : la préparation physique et la préparation mentale.

  • La préparation physique consiste à administrer au fumeur une bonne dose de vitamines et de minéraux. Et ce, afin de prévenir les symptômes d’accoutumance et de les compenser.
  • La préparation mentale consiste à apprendre au fumeur à gérer l’agitation ainsi que le stress. Il va certainement y faire face lorsque son organisme n’aura pas sa dose journalière de nicotine. Et cette étape a pour objectif de l’empêcher de fumer.

Étape 2 : La phase de sevrage

La naturopathie propose des compléments naturels pour accompagner le sevrage.

Le sevrage va commencer après 3 à 4 semaines de préparation. Il va consister, dans un premier temps à nettoyer l’organisme du fumeur de tous les résidus toxiques qu’il a accumulés : nicotine, goudrons, etc. Tant que ces derniers seront présents en effet, le corps va continuer à en réclamer.

Dans un second temps, le sevrage va consister à aider le fumeur à arrêter de fumer de manière douce et naturelle. Pour cela, on va lui administrer des doses importantes de vitamines et de minéraux. Et ce, en guise de compensation.

Et pour cela, trois outils seront utilisés :

  • Une alimentation saine et équilibrée
  • Des plantes médicinales (Lobéline, Fleurs de Bach, Millepertuis, etc.)
  • Des compléments alimentaires

Étape 3 : La phase de stabilisation

Cette étape est la plus importante. Elle consiste à faire en sorte que les nouvelles habitudes soient solidement ancrées en la personne. Et ce, afin qu’elle n’ait plus envie de fumer de nouveau. En d’autres termes, cette étape a comme objectif premier d’empêcher la rechute.

C’est aussi pendant cette phase de stabilisation que la naturopathie va freiner les effets de l’arrêt du tabac sur le corps :

  • La prise de poids est freinée par l’adoption de nouvelles habitudes alimentaires ;
  • Le stress est contrôlé par la prise de plantes médicinales comme les Fleurs de Bach.

Arrêter de fumer grâce à la naturopathie : l’alimentation en pratique

Vous l’aurez compris, arrêter de fumer avec la naturopathie implique d’accepter des changements radicaux dans la vie au quotidien. Et cela commence par l’alimentation.

Pour réussi, vous devez commencer par adopter une alimentation hypotoxique et riche en nutriments.

Hypotoxique ? Oui, des aliments qui procurent tous les avantages que l’on attend d’une nourriture, et sans aucun inconvénient. Autrement dit, ce sont des aliments qui rassasient, qui donnent du plaisir, qui donnent de l’énergie… sans provoquer des brûlures d’estomac, sans être néfastes pour la santé.

Les aliments à proscrire

À éviter absolument :

  • Le sucre
  • Le laitage
  • Les produits raffinés
  • Le gluten
  • L’alcool
  • Les excitants
  • Les produits industriels
  • Les produits contenant des substances chimiques

À consommer avec modération :

  • La viande rouge
  • Les charcuteries

Les aliments à favoriser

Pour que le sevrage tabagique soit efficace, le régime doit se composer essentiellement de nourritures végétales et riches en fibres.

Pour les vitamines et les minéraux :

  • Fruits
  • Légumes
  • Céréales semi-complètes

Pour la désintoxication :

  • Poissons gras
  • Œufs
  • Sojas
  • 1.5 litre d’eau par jour

Pour le cerveau :

  • Huiles Bio première pression à froid

Les antioxydants :

  • Germe de blé
  • Tomate sèche
  • Thé vert
  • Brocolis
  • Algues
  • Vin rouge
  • , Etc.

Quelques conseils…

Idéalement, favorisez les aliments « BIO ». Ainsi, vous n’aurez pas à consommer des produits dangereux comme les pesticides, les OGM, etc.

Pour les poissons et les fruits de mer, préférez-les également BIO et si possible, provenant de petits élevages.

Privilégiez également la cuisson légère. Cela va permettre de conserver les fibres et les nutriments.

Arrêter de fumer grâce à la naturopathie : les plantes médicinales

Pendant le sevrage, le naturopathe vous prescrira beaucoup de plantes médicinales. Elles auront pour objectif de faciliter au maximum possible l’arrêt du tabac.

La lobélie enflée pour modifier le goût de la cigarette

Également appelée « Tabac indien », la lobélie enflée est très utilisée en naturopathie dans le cadre du sevrage tabagique. Grâce à ses composants exceptionnels, cette plante remplit deux rôles :

  • Il modifie le coût de la cigarette pour provoquer la répulsion vis-à-vis de celle-ci ;
  • Il compense l’absence de la nicotine en simulant les effets de celle-ci, sans provoquer de dépendance.

La racine de Kudzu

La racine de Kudzu renferme de puissantes capacités désintoxicantes. Voilà pourquoi, elle est souvent utilisée pour traiter toutes sortes de dépendances.

Dans le cadre du sevrage tabagique, elle a aussi pour rôle de :

  • Diminuer le stress dû au manque
  • Veiller à l’équilibre hormonal
  • Renforcer le système immunitaire

Les fleurs de Bach réduisent les désordres psychoaffectifs liés à l’arrêt du tabac.

Le Millepertuis

Le Millepertuis est très souvent utilisé pour traiter des problèmes d’addiction, et ce, grâce à deux principales vertus :

  • Il est connu pour son efficacité contre les légères dépressions.
  • Il est scientifiquement prouvé qu’il peut traiter l’addiction à la nicotine.

 Les fleurs de Bach

Les fleurs de Bach sont utilisées aussi bien pendant la phase de sevrage que pendant la stabilisation. Elles sont en effet connues pour leurs bienfaits psychiques et émotionnels.

Elles sont ainsi prescrites pour lutter contre les désordres psychoaffectifs qui peuvent survenir lorsqu’on essaie d’arrêter de fumer. On parle notamment :

  • Le stress
  • L’irritabilité
  • L’angoisse
  • La peur
  • L’anxiété
  • Les dépressions modérées
  • Etc…

La naturopathie pour arrêter de fumer : en combien de temps ?

La durée du sevrage dépend de chaque fumeur, et bien entendu, de l’importance de l’addiction. Il sera beaucoup plus facile pour une personne qui fume 5 cigarettes par jour d’arrêter, comparer à une personne qui fume 2 paquets par jour.

Le degré de dépendance est donc l’élément décisif. Mais en règle générale, le sevrage par la naturopathie va durer entre 4 à 5 mois. Une période qui va être répartie comme suit :

  • 4 semaines de préparation physique et mentale.
  • 6 à 8 semaines de sevrage – le temps que les symptômes de manque disparaissent totalement.
  • 4 à 8 semaines pour la stabilisation – le temps que les nouvelles habitudes deviennent définitives.

Vous vous intéressez au métier de naturopathe ? Découvrez des témoignages de thérapeutes  :

Cindy Perthuis, naturopathe débordante d’une belle énergie !

Naturopathie, Réflexologie : Sandra Couture thérapeute à Libourne

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Lisez aussi

Image d'un homme souffrant des symptômes de l'arthrose

Les meilleurs aliments pour atténuer les symptômes de l’arthrose

Les meilleurs aliments pour atténuer les symptômes de l’arthrose L’arthrose est une ...