Accueil / Médecine douce / Témoignage : Anna Ferragut, Praticienne en Psychopédagogie Positive

Témoignage : Anna Ferragut, Praticienne en Psychopédagogie Positive

Merci de vous présenter en 4 à 5 lignes

Je m’appelle Anna Ferragut, j’ai 46 ans, mariée depuis bientôt 20 ans et nous avons 4 enfants qui ont de 16 à 11 ans. Nous habitons en Seine et Marne. Je suis éducatrice spécialisée depuis plus de 20 ans ( en foyer d’accueil d’urgence puis en ITEP auprès d’enfants et adolescents présentant des troubles du comportement) et Praticienne en Psychopédagogie Positive depuis un an et demi .

Parlez-nous de votre activité actuelle de thérapeute alternatif

J’exerce aujourd’hui en libéral mon métier d’éducatrice spécialisée et de psychopédagogue et j’accompagne des enfants et adolescents pour leur permettre de (re)trouver le goût d’apprendre. J’ai pratiqué ma première année au domicile des enfants/ados que j’accompagnais. Depuis septembre, j’ai un cabinet, mais continue aussi parallèlement d’aller à domicile.

Comment s’est déroulée votre reconversion ?

J’ai quitté le secteur social en institution, non pas parce qu’être auprès d’enfants et d’ado en difficultés, ne me plaisait plus, mais parce que je ne m’y retrouvais plus niveau éthique. J’ai eu la chance de pouvoir prendre ma retraite (de la fonction publique) et de m’occuper de mes enfants quelques temps. J’ai aussi profiter de cette période pour mûrir ma réflexion sur mon avenir professionnel. Lorsque la formation de psychopédagogue s’est présentée à moi, tout s’est aligné et j’ai su que c’était là ma place.

Comment vous êtes-vous fait connaître en tant que thérapeute ?

J’ai distribué des flyers et cartes de visite, crée un site et une page Facebook, bouche à oreille…il faut du temps pour se faire connaitre, mais les choses évoluent positivement surtout depuis l’ouverture du cabinet.

Les points positifs du métier de thérapeute alternatif selon vous ?

Je travaille pour moi et selon ma vision des choses et ça c’est déjà énorme d’être en phase avec soi même. J’aime être en relation avec l’humain, et avancer avec les personnes que j’accompagne ensemble.

Les difficultés principales que vous avez rencontrées ?

Pour moi la principale difficulté a été la communication. Mais j’y travaille 😉

 Vos conseils pour les aspirants thérapeutes ?

Il faut aller au bout de ses rêves et de ses envies. S’écouter, écouter son intuition et se faire confiance.

Partagez avec nous vos projets, vos rêves en rapport avec votre activité ?

J’espère accompagner encore plus d’enfants et d’adolescents, continuer à m’épanouir dans cette activité. Avancer aussi en faisant des conférences et laisser des petites graines de pédagogie positive 😉

Quelques mots sur Omyzen ?

Partager avec d’autres personnes ayant les mêmes questionnements, mêmes attentes est vraiment motivant et soutenant.

Un grand merci pour cette belle idée de partage 😉

 Un lien vers votre site ou compte facebook ?

oui bien sûr !

Mon site

ma page FB

A lire également :

Témoignage de Stéphanie Segura, psycho-énergicienne

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Lisez aussi

grossesse mal de dos

Comment éviter le mal de dos pendant la grossesse

Comment éviter le mal de dos pendant la grossesse Pendant la grossesse, ...