Accueil / Actualités médecine douce / Témoignage de thérapeute: Victoria Sanchez, Kinésiologue en région Parisienne

Témoignage de thérapeute: Victoria Sanchez, Kinésiologue en région Parisienne

victoria sanchez, kinésiologue en région parisienne

Dans notre série « témoignage de thérapeute alternatif », nous vous présentons une thérapeute Kinésiologue en Région Parisienne qui nous parle Victoria Sancez avec sincérité des difficultés de sa reconversion, de ses beaux projets et donne des conseils très précieux à tous ceux qui aspirent à exercer ce beau métier.

Merci de vous présenter en 4 à 5 lignes

Je suis Sanchez Victoria et j’ai 30 ans. Je vis actuellement en région parisienne, je suis en couple et j’attends un enfant.

Parlez-nous de votre activité actuelle de thérapeute alternatif

Je pratique la Kinésiologie et j’exerce à domicile depuis environ un peu plus d’un an. C’est une reconversion professionnelle.

Comment s’est déroulée votre reconversion ?

J’ai effectué un parcours initial dans les métiers du commerce après un diplôme en commerce et gestion et une spécialisation en communication. Ensuite j’ai été sur différents rôles :chargée de communication, manager, commerciale….

Puis après un burn-out j’ai senti un profond besoin de changer de voie pour quelque chose qui s’accorderait mieux à mes valeurs.

Mes difficultés ont été principalement financières (Je n’ai pu obtenir de fonds de financement) alors j’ai dû trouver des solutions pour financer la formation moi-même.

Comment vous êtes-vous fait connaître en tant que thérapeute ?

Principalement par le bouche-à-oreille que je trouve très efficace et un peu via Facebook (ma page AmEssence, voir plus bas)

Les points positifs du métier de thérapeute alternatif selon vous ?

La Liberté. Liberté au niveau organisation du travail (horaires, gestion du temps), liberté de choisir nos partenaires, de travailler avec nos valeurs et ce qui nous importe.

Faire un métier qui a du sens.

Transmettre.

Les difficultés principales que vous avez rencontrées ?

– gestion du temps et de l’argent pendant la période de reconversion. J’ai fait des sacrifices.

– positionnement en tant que thérapeute (cela vient tout seul ensuite avec l’expérience)

– ma difficulté actuelle est de changer d’environnement de travail et de me faire connaître.

Vos conseils pour les aspirants thérapeutes ?

Savoir pour quoi et pour qui ont le fait.

Ne pas hésiter à se lancer, y aller avec confiance, même si il y a des doutes ou des erreurs.

C’est en pratiquant que l’on apprend.

Partagez avec nous vos projets, vos rêves en rapport avec votre activité ?

– j’aimerais mettre en place une activité partagée entre cabinet et missions en entreprises, et organismes pour sensibiliser à la gestion de stress, au développement personnel , critères de réussite et performances..

– j’aimerais aussi écrire un livre…

Quelques mots sur Omyzen ?

J’attends d’Omyzen qu’il m’aide à me faire connaître et à échanger avec d’autres thérapeutes.

Précisez le lien vers votre site internet ou page Facebook

https://www.facebook.com/AmEssence/

A lire également: 

Témoignage de Stéphanie Segura, assistante de direction reconvertie en psycho-énergéticienne

Témoignage : Olivia Saint Jean, multireflexologue

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Lisez aussi

grossesse mal de dos

Comment éviter le mal de dos pendant la grossesse

Comment éviter le mal de dos pendant la grossesse Pendant la grossesse, ...