Accueil / Formations / Soigner avec les sons : interview de Catherine Darbord, formatrice en sonothérapie

Soigner avec les sons : interview de Catherine Darbord, formatrice en sonothérapie

Catherine Darbord bonjour, vous êtes sonothérapeute, est-ce que vous pouvez nous expliquer en quoi ça consiste ?

La sonothérapie est une forme de thérapie très intuitive, qui permet d’utiliser des sons, essentiellement des sons riches en harmoniques, pour apporter du mieux-être, harmoniser, libérer les tensions.

Avec quels instruments travaillez- vous?

J’utilise essentiellement des bols tibétains, des bols de cristal, ainsi que des diapasons thérapeutiques et le son de la voix avec le chant harmonique, qui est une technique vocale issue de Mongolie.

Car vous êtes aussi chanteuse et formatrice en chant harmonique ?

Oui cela fait une trentaine d’années que j’enseigne le chant harmonique. Ça a été le départ, pour moi, de mon travail avec le son et très progressivement sont venus les autres instruments. Et c’est en voyant les effets bénéfiques des sons que je suis venue petit à petit à les utiliser pour donner des soins.

Donc vous vous êtes formée progressivement, vous avez découvert cet univers de la sonothérapie au fur et à mesure ?

Oui je l’ai expérimentée directement lors de mes stages et en individuel avec des personnes qui venaient me voir. Je l’ai aussi ressenti sur moi, ressenti tous les effets positifs. Je suis autodidacte dans ce domaine, je n’ai pas suivi de formation en sonothérapie, je la pratique spontanément depuis longtemps.

Quelle est la différence avec la musicothérapie ?

La musicothérapie va surtout utiliser des morceaux de musique, beaucoup de musique classique. Et en musicothérapie active il va y avoir l’utilisation essentiellement de percussions. Tandis qu’en sonothérapie, on ne va pas chercher à faire des mélodies, on utilise les sons, pour leur richesse harmonique.

Comment le son agit sur le corps, sur l’esprit, sur les émotions pour amener une transformation, un mieux-être ?

Il s’agit d’une thérapie vibratoire, on est dans la subtilité des vibrations, qui viennent agir sur tous les plans, aussi bien physique, que émotionnel, psychique, voir spirituel. Ces sons riches en harmoniques ont des propriétés similaires à celle de l’eau, surtout, au niveau de la fluidité. Ils vont chercher la fluidité. Quand il rencontre des tensions, le son va chercher à éroder les tensions pour mieux circuler.

Quels sont les types de pathologies que la sonothérapie peut améliorer ?

C’est très vaste, ça agit vraiment sur tous les plans de l’être, les effets peuvent se faire à tous les niveaux. En fait, les sons viennent réveiller le guérisseur intérieur qui est en chacun.

Comment se passe une consultation en sonothérapie ?

Il y a toujours un temps d’échange en début de séance, pour voir les besoins et les attentes de la personne qui vient consulter. Ensuite la personne va s’allonger, je vais la guider dans une détente. Et puis je vais utiliser les instruments, selon ses besoins, en fonction de ce que je ressens et de ce qu’elle m’a dit. Ensuite je vais utiliser les instruments pendant environ trois quarts d’heure. Les instruments peuvent être variés. Il y a les instruments de base, mais je peux rajouter les sons des gongs, ou des bâtons de pluie ou des carillons. J’ai toute une panoplie d’instruments que j’utilise de façon très intuitive, dans ce que je ressens à chaque instant. Après la séance de son, il y a un temps de silence d’intégration qui dure 5 à 10 minutes, qui me semble essentiel pour avoir les effets subtils du son, qui sont en fait très en profondeur. Et puis petit à petit la personne revient à l’état de veille et on échange sur ce qu’elle a ressenti et comment elle se sent.

Vous avez observé des améliorations de l’état de santé physique ou émotionnelle des personnes venues vous consulter. Pouvez-vous nous parler de cas précis ?

Oui oui, c’est vrai. Il y a toujours de la détente, au minimum. Parfois on observe des guérisons spontanées, qui me surprennent. Autant je suis consciente des effets thérapeutiques des sons, mais ça peut aller tellement loin que j’ai parfois été surprise. Comme par exemple, une personne qui est venue à une séance avec des bols taoïstes, qui avait des douleurs de dos terribles depuis une quinzaine d’années et à la fin de la séance elle n’avait plus rien. Et c’est resté, elle n’a pas eu mal depuis. Voilà c’est un exemple mais j’en ai pleins d’autres dans le même style.

Est-ce que la sonothérapie peut se coupler avec d’autres techniques de soins ?

Oui tout à fait. Ça va très bien par exemple avec les massages, avec la relaxation, la méditation, le yoga, ou même des séances d’hypnoses éricksonienne, la sophrologie. Il  y a souvent des sophrologues qui me disent utiliser ce support. En fait toute forme de soin peut intégrer les sons avec bonheur.

Et pour former les thérapeutes à cette technique, vous proposez un cursus de formation, depuis quatre ans. En quoi consiste cette formation ?

Cette formation se passe sur cinq modules de trois jours, pendant lesquels on expérimente les effets thérapeutiques des instruments de base : bols tibétains, bols de cristal, diapasons thérapeutiques et chant harmonique. Déjà il y a une découverte du jeu de ces instruments. Ensuite une approche théorique, pour expliquer la provenance de ces instruments, leur histoire, leur utilisation. Et puis, comment, très concrètement les utiliser lors d’un soin. Et ensuite il y a de nombreux échanges, en binômes, pour donner et recevoir des soins.

Ces formations s’adressent surtout à des thérapeutes ?

Entre autres. C’est vrai qu’il y a une majorité de thérapeutes mais aussi des profs de yoga, des musiciens. Ou des personnes qui veulent simplement goûter aux vibrations sonores et à leurs bienfaits.

Vous proposez aussi des stages, est-ce que vous associez la sonothérapie avec d’autres pratiques ?

Oui cela m’arrive. J’ai animé récemment un stage avec un prof de qi gong, j’ai pas mal animé aussi avec des profs de yoga. Là prochainement, je vais emmener un groupe aux Açores, on va pratiquer le chant harmonique et dans la même journée, aller nager avec les dauphins.

Superbe !

Oui je l’ai fait l’année dernière c’était magnifique…

Comment retrouver toutes ces informations sur vos activités ?

En allant sur mon site internet www.vibrationwakanda, ma page facebook et j’ai plusieurs vidéos sur youtube vous pouvez entendre le chant harmonique et des extraits de concert : https://www.youtube.com/user/CatherineDarbord

Merci Catherine Darbord.

Merci beaucoup, merci pour votre écoute et merci à Omyzen !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Lisez aussi

Interview de Marie-Pierre Alix, neurothérapeute

Marie-Pierre Alix, bonjour. Vous êtes neurothérapeute, est-ce que vous pouvez nous présenter ...