Accueil / Médecine douce / Mal de dos ? Pensez à l’ostéopathie…

Mal de dos ? Pensez à l’ostéopathie…

ostéopathie dos

L’ostéopathie est l’une des techniques thérapeutiques les plus efficaces pour traiter les douleurs de dos.

Mal de dos ? Pensez à l’ostéopathie…

Le mal de dos constitue le deuxième motif de consultation chez les médecins généralistes en France. Mais ce n’est pas étonnant. C’est vrai, qui n’a jamais eu mal au dos ? En moyenne, 80% des français souffriront de ce mal au moins une fois dans leur vie. Cette pathologie est si fréquente qu’aujourd’hui, on la surnomme « le mal du 21ème siècle ».

Vous aussi, vous avez l’impression que votre dos est bloqué ? Qu’il ne bouge pas normalement ? Et que la douleur demeure malgré les anti-douleurs que vous prenez ?

Voici une solution naturelle et efficace : l’ostéopathie.

Petit tour d’horizon sur l’ostéopathie

L’ostéopathie est une technique de soins qui a vu le jour au 19ème siècle aux Etats-Unis. Développée par le Dr Andrew Taylor Still, elle est règlementée en France depuis 2007.

Son objectif : grâce à une parfaite maitrise du fonctionnement de l’organisme, l’ostéopathe va traiter naturellement les maux et troubles fonctionnels.

Le principe de l’ostéopathie

L’ostéopathie part du principe que toutes les parties du corps sont reliées entre elle. Ainsi, dès lors qu’il y a un dysfonctionnement quelque part, c’est tout le système qui en pâtit.

Un petit exemple : lorsqu’un nerf est comprimé, cela va gêner la circulation sanguine. Les organes ne seront pas bien alimentés en sang. Résultat : cela va occasionner des lésions importantes.

Les techniques et les outils utilisés

L’ostéopathie est une thérapie manuelle. Elle consiste à induire la guérison en jouant sur l’appareil locomoteur. En d’autres termes, elle va surtout travailler sur les os, les muscles et les nerfs.

Pour atteindre ces objectifs de guérison, l’ostéopathe va procéder à des manipulations, des palpations, des pressions, des pompages, des tractions, des mobilisations, des élongations, des torsions, etc… La technique utilisée dépendra essentiellement du mal à traiter. On en répertorie 4 principaux types  de techniques ostéopathiques :

  • fonctionnelles
  • structurelles
  • crâniennes
  • viscérales

Pourquoi l’ostéopathie est-elle efficace contre les douleurs lombaires ?

Il y a 10 ans, on ne connaissait pas encore l’ostéopathie. Mais aujourd’hui, cette thérapie est considérée comme le traitement le plus efficace contre le mal de dos.

Une étude réalisée en 2013 a, par exemple, permis de prouver que l’ostéopathie pouvait soulager considérablement la lombalgie. Les patients – qui ont souffert de douleurs permanentes pendant plusieurs mois – ont réduit leur consommation d’antidouleurs après seulement 12 semaines.

La question est de savoir : pourquoi ?

Une approche thérapeutique différente

L’ostéopathie donne des résultats satisfaisants parce qu’elle adopte une approche thérapeutique différente.

Contrairement à la majorité des méthodes de soins en effet, celle-ci ne se contente pas de traiter les symptômes. Elle s’oriente plus vers le traitement du problème à sa source.

Ainsi, si vous avez mal au dos, l’ostéopathie ne va pas seulement soulager la douleur. Elle va parallèlement soigner la cause de cette dernière. Et elle peut être multiple : troubles digestifs, infection, troubles pulmonaires, troubles rénaux, etc…

Une approche spécifique et adaptée

L’efficacité de l’ostéopathie contre le mal de dos s’explique aussi par le fait qu’elle permet de proposer des méthodes de soins spécifiques et adaptées à chaque type de maux du dos. Les douleurs lombaires peuvent en effet signifier beaucoup de choses. En fonction de leur situation et de leur intensité, il peut s’agir de :

ostéopathie colonne

L’ostéopathe va agir sur l’ensemble de la colonne.

  • Lombalgie
  • Dorsalgie
  • Cervicalgie
  • Hernies discales
  • Lumbago
  • Scoliose

Ainsi, lors de la première consultation, un diagnostic ostéopathie spécifique (D.O.S.) est d’abord effectué. Elle permettra de déterminer la « lésion primaire » et de proposer le traitement adapté.

Des outils d’appoint

Enfin, l’ostéopathie fait appel à d’autres disciplines thérapeutiques pour optimiser les effets du traitement. En fonction de la nature du problème, l’ostéopathe peut aussi faire appel à l’homéopathie, la kinésiologie, à la posturologie, mais aussi, à l’acupressing, l’auriculothérapie… s’il juge cela nécessaire à une guérison optimale du patient.

Pourquoi choisir l’ostéopathie ?

L’efficacité de l’ostéopathie comme traitement du mal de dos n’est plus à prouver. La preuve ? Les patients qui consultent un ostéopathe sont de plus en plus nombreux. Et cela, pas seulement à cause d’un mal de dos.

Selon les statistiques, un Français sur trois choisit de consulter ou aurait déjà consulté un spécialiste dans le domaine en France.

Une thérapie douce et naturelle

Les douleurs occasionnées par un mal de dos peuvent être intenses et violentes. Dans la majorité des cas, elles justifient la prise d’antidouleurs puissants et en grande quantité. Ce qui peut exposer le patient à de nombreux effets indésirables. Mais aussi, à des risques réels pour sa santé sur le long terme.

A l’instar des traitements traditionnels, l’ostéopathie est 100% naturelle.

La thérapie est manuelle. Vous n’aurez donc pas à ingurgiter des tonnes de médicaments pour guérir. Par conséquent, si vous avez mal au dos et que vous ne voulez pas de prendre de produits chimiques – potentiellement dangereux en passant – l’ostéopathie est une excellente alternative.

Elle est sans effets secondaires. Et mis à part de petits craquements (totalement inoffensifs), elle ne présente aucun risque pour la santé.

L’ostéopathie, pas seulement pour les douleurs lombaires

Eh oui ! Le champ d’action de l’ostéopathie ne se limite pas au traitement du mal de dos. Cette pratique thérapeutique est aujourd’hui utilisée dans de nombreux domaines de la médecine :

  •  pédiatrie
  •  gynécologie
  •  gériatrie

Autrement dit, vous pouvez également faire appel à l’ostéopathe pour traiter vos troubles :

ostéopathie viscérale

L’ostéopathie viscérale agit sur les organes internes.

  •  digestifs
  •  respiratoires
  •  circulatoires
  •  articulatoires
  •  locomoteurs
  •  génito-urinaires

La pratique de l’ostéopathie a également été reconnue efficace contre les maux de tête, les vertiges et certaines infections.

L’ostéopathie en guise de traitement de prévention

L’ostéopathie peut aussi être utilisée comme traitement préventif. Elle veille en effet au bon fonctionnement de l’organisme en entier. Parallèlement, elle lui donne tous les outils nécessaires pour combattre d’éventuelles attaques.

L’ostéopathie est également efficace pour déceler et traiter les maux silencieux. Certaines maladies sont le fruit de traumatismes psychosomatiques ou somatiques bien tolérés. Ils ne sont pas totalement guéris, mais ils ne font pas souffrir. Du coup, on fait moins attention à eux. Et pourtant, ils restent dangereux et peuvent provoquer de nombreux dysfonctionnements inexpliqués sur le long terme.

L’ostéopathie peut aussi vous aider à prévenir les arthroses, le surpoids ainsi que les déformations des os dues à la sédentarité ou aux mauvaises postures.

Grâce à sa connaissance parfaite de l’anatomie et de la physionomie humaine, l’ostéopathe peut proposer une prise en charge préventive complète. Voilà pourquoi, aujourd’hui, il est recommandé de le consulter au moins une fois par an.

L’ostéopathie, une thérapie pour tous

L’ostéopathie est une thérapie naturelle et non-invasive. Elle ne représente aucun risque pour la santé. Voilà pourquoi, on peut la recommander à tous les patients, de tous les âges.

Chez le nourrisson, l’ostéopathie peut être utilisée pour soulager les troubles digestifs : coliques, vomissements, régurgitations, constipation. Cette méthode thérapeutique contribue également à améliorer le sommeil de bébé et à corriger les déformations de ses os (crâne, pied, bras).

Chez l’enfant, l’ostéopathie peut corriger les déformations d’os causées par des chutes ou le port de cartables trop lourds. Elle peut aussi servir pour traiter les troubles du sommeil et à soigner diverses infections ORL.

Chez les personnes âgées, l’ostéopathie est recommandée pour optimiser la mobilité corporelle. Les thérapies visent à améliorer l’équilibre et la stabilité des seniors et ce, afin de minimiser les risques de chutes. Cette discipline thérapeutique est également utilisée pour prévenir les différentes maladies articulaires qui viennent avec l’âge telles que l’arthrose ou l’ostéoporose.

Comment se faire soigner par un ostéopathe pour un mal de dos ?

Il n’y a pas de protocole particulier à suivre. En fait, il vous suffit de consulter l’ostéopathe le plus près de chez vous.

Faut-il une ordonnance médicale ?

Pas nécessairement. Si vous souhaitez vous faire soigner naturellement et en douceur, vous pouvez aller voir l’ostéopathe directement.

Si vous avez des doutes, vous pouvez bien sûr consulter un médecin généraliste d’abord. Mais si les antidouleurs n’ont aucun effet, il se peut que celui-ci vous oriente également vers un ostéopathe.

Comment se passe une séance chez l’ostéopathe ?

La première consultation dure généralement 45 minutes. Elle a pour but de déterminer le D.O.S. (Diagnostic ostéopathique spécifique). Pour cela, l’ostéopathe va commencer par vous poser de nombreuses questions. Il va vous questionner sur vos antécédents et sur la nature de votre mal de dos (intensité, localisation, fréquence…).

Après cela, il va établir un bilan complet. Pour cela, il va vous demander de vous placer dans plusieurs positions (debout, assis, allongé…) tout en vous palpant. Cet examen a pour but de déceler d’éventuels dysfonctionnements au niveau de vos muscles, nerfs et articulations.

C’est seulement après qu’il va vous délivrer un diagnostic et les séances nécessaires à la guérison.

Combien de séances sont nécessaires pour soigner un mal de dos ?

Le nombre de séances pour guérir un mal de dos par l’ostéopathie va dépendre de plusieurs facteurs :

  • L’intensité de la douleur
  • La gravité de la pathologie sous-jacente
  • L’ancienneté de la douleur et de la pathologie
  • L’état du patient

En règle générale, il faut compter :

  • 1 à 3 séances d’ostéopathie pour soigner un mal de dos aigu et soudain.
  • 2 à 4 séances pour traiter un mal de dos latent, c’est-à-dire que l’on a ressenti depuis longtemps.
  • 1 séance d’ostéopathie en guise de thérapie préventive s’il n’y a aucun problème de dos.

Soigner un mal de dos avec l’ostéopathie, ça coûte combien ?

Les ostéopathes sont libres de fixer leurs honoraires. Le coût d’une séance varie donc d’un pratiquant à l’autre.

Le coût d’une séance chez l’ostéopathe

Un ostéopathe peut vous facturer entre 20€ à 80€ la séance. Si vous voulez faire des économies, pensez à demander les tarifs pratiqués avant toute consultation. Il pourrait également être intéressant de considérer ce critère au moment de choisir votre ostéopathe.

Traiter un mal de dos par l’ostéopathie, est-ce pris en charge ?

L’Assurance maladie ne prend pas en charge les dépenses liées à des soins ostéopathiques. Il est néanmoins possible de bénéficier d’une bonne prise en charge en souscrivant à une complémentaire santé. Certaines mutuelles proposent en effet un remboursement des séances d’ostéopathies sous quelques conditions : le recours à un ostéopathe agréé et la présentation d’une facture.

Pour Savoir plus précisément comment l’ostéopathie traite les lombalgies, lisez Lombalgie et ostéopathie.

Vous pouvez également lire : Ostéopathie et sciatique

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Lisez aussi

massage troubles alimentaires

Troubles des conduites alimentaires : soigner l’esprit en manipulant le corps

Troubles des conduites alimentaires : soigner l’esprit en manipulant le corps Les ...