Accueil / Marketing / Site web: les 6 secrets d’un bon taux de conversion

Site web: les 6 secrets d’un bon taux de conversion

En tant que praticien et avec l’évolution des usages des patients, il est crucial pour vous d’avoir une présence en ligne efficace. Dans cet article nous vous parlons de cette efficacité au sens du marketing web: le taux de conversion, ou comment convertir un visiteur de votre site web en patient.

Même si les usages ne sont pas exactement transposables, sachez que selon l’institut Pew Internet, près de 72% des Américains recherchent sur internet des informations sur la santé, ce qui signifie qu’aux Etats-Unis le site Web du praticien est son premier point de contact avec le patient dans la plupart des cas.

En France cette tendance se développe également et même si le site web n’est pas encore dans la majorité des cas le critère principal de décision pour les thérapies alternatives, les patients ont tendance à “Googler” leur thérapeute (rechercher le nom du thérapeute sur Google).

Regardez plutôt les chiffres ci-dessous tires de l’étude du Crédoc de 2016 qui montrent la place centrale qu’a pris internet dans nos vies:

  • 85% des Français ont accès à Internet
  • 74% y accèdent tous les jours – 95% des 18-24 ans
  • En moyenne, on passe 18 heures par semaine sur Internet
  • En moyenne, on passe 58 minutes par jour sur l’Internet mobile
  • 55% des Français utilisent un navigateur, 48% téléchargent des applications

Vous ne pouvez donc faire l’impasse sur une présence en ligne.

Mais finalement peu importe le nombre de personnes qui visitent votre site Web s’il est incapable de les convertir en patients potentiels. Nous partageons avec vous 6 principes de base pour optimiser votre site Web et améliorer ce fameux taux de conversion.

1) Atténuez vos points faibles, renforcez vos points forts

Un site Web qui convertit n’est donc pas un simple site d’information générale. En tant que professionnel vous devez pouvoir identifier:

  • Vos 3 points faibles: ceux qui sont susceptibles de freiner vos patients pour venir vous voir. Ces points peuvent aussi concerner votre discipline.
  • Vos 3 points forts: ceux qui au contraire vous distinguent des autres thérapeutes et peuvent convaincre des patients.

Atténuez vos points faibles

Prenons un exemple.

En hypnose (ma discipline), les patients sont souvent inquiets de ce qui peut leur arriver pendant une séance, notamment à cause de l’hypnose de spectacle (notre meilleur ami Messmer …). Il faut donc les rassurer:

  • En leur expliquant qu’ils restent conscients tout au long de la séance
  • En leur expliquant la différence entre l’hypnose de spectacle et l’hypnose thérapeutique

Un autre point faible pourrait être l’isolement de votre cabinet: dans ce cas vous devrez afficher un plan clair du cabinet précisant les différents modes d’accès, préciser qu’il y a un parking facile etc.

Si votre discipline est peu connue, n’hésitez pas à faire des parallèles avec d’autres disciplines pour mettre en avant les points communs et les différences.

Bref, vous avez compris la démarche: votre site doit d’un côté atténuer vos points faibles … et de l’autre renforcer vos points forts !

Renforcez vos points forts

Par exemple si vous avez un parcours de reconversion et que votre précédant emploi nécessitait des qualités spécifiques de rigueur, d’organisation etc: mettez-le en avant.

Si votre discipline est très connue et utilisée, il doit exister des études qui prouvent son efficacité: mettez-les en avant !

Si vous votre cabinet est très bien situé ou facilement accessible, cela doit apparaître à plusieurs endroits du site.

Tous vos points forts méritent d’être partagés avec vos patients potentiels. Ne serait-il pas dommage qu’ils passent à côté de tout le bien que vous pourriez leur faire ? 😉

2) Donnez confiance: partagez des témoignages de vos patients

Les thérapies alternatives souffrent souvent d’un déficit de confiance des patients. Ces derniers sont intrigués, curieux mais ont peur de tomber sur des “charlatans”. Pour convertir les visiteurs en patients, vous devez donc les rassurer.

Pour cela, l’image que vous donnez à travers votre site web par la qualité de la forme et du contenu est bien sûr essentielle.

Mais il y a un autre moyen très efficace: les avis des clients.

N’hésitez pas à demander à vos patients de vous écrire un petit témoignage que vous pourrez intégrer dans votre site en communiquant pourquoi pas avec leur accord leurs coordonnées aux patients potentiels !

3) Simplicité, lisibilité et humanité

Un site efficace doit avoir un mantra principal: simplicité, lisibilité, humanité

Vous avez sans doute déjà vécu cette expérience: vous allez sur un site web et repartez après quelques secondes après parce que vous ne “comprenez” rien à la structure du site, vous ne savez pas à quel endroit trouver l’information utile etc.

Si votre site est confus vous perdrez les utilisateurs avant même de pouvoir les convaincre , rendant ainsi tous les efforts sur votre contenu inutiles.

Un site simple et lisible c’est un site:

  • Relativement épuré: attention à la tentation d’en faire trop, de vouloir absolument exprimer votre personnalité à coups d’images trop nombreuses ou trop colorée ou de motifs un peu trop originaux …
  • Avec une structure de menu claire: les menus ne doivent pas être trop nombreux et doivent être très explicites.
  • Qui privilégie les contenus relativement courts, aérés et avec de belles images.
  • Dont les informations principales sont accessibles en 1 clic maximum
  • Dont l’information la plus critique est visible dès la page d’accueil: votre contact pour prendre RDV !
  • Qui ont un visage humain: Les sites Web à succès utilisent également des images* pour donner un visage “humain” à l’activité. Vous pouvez par exemple afficher une photo de vous ou de votre personnel si vous en avez et accueillir virtuellement les patients dans votre cabinet à travers une petite video**.

 * Selon une étude de KissMetrics, l’ajout d’images à une page Web peut augmenter les taux de conversion de 95%.

** Les vidéos sont également très persuasives lorsqu’elles sont de bonne qualité. Le petit bémol étant qu’il est assez difficile (long et potentiellement coûteux) de produire des vidéos de qualité.

 4) Mesurer les performances de votre démarche pour l’améliorer

C’est une partie assez technique. N’hésitez pas à vous faire aider. Nous avons tous un conjoint, cousin, ami … plus débrouillard que nous !

Sachez que le principe de base de ces outils de suivi de la performance des sites est d’inclure un petit bout de code informatique dans les pages que vous souhaitez suivre.

Une page accessible en ligne sur ces outils vous permet ensuite d’avoir plein de statistiques intéressantes sur le comportement des utilisateurs sur ces différentes pages.

Le plus connu d’entre eux est sans doute Google Analytics. Pour les plus courageux numériquement, n’hésitez pas à aller sur le site de “Google Analytics”. Des manuels d’utilisation très clairs vous permettront peut être d’aller au bout de la démarche.

Facebook offre aussi un suivi avec le pixel Facebook, qui fait justement référence à ce petit bout de code inséré dans les pages.

Les statistiques de base de votre site incluent le nombre de visiteurs uniques, le nombre total de visiteurs, les pages visitées, le temps passé sur le site Web, le taux de rebond et le taux de conversion.

Ici, le taux de conversion est la métrique cruciale: il mesure la proportion des visiteurs du site qui rentrent en contact avec vous pour un RDV.

Par exemple, Pour 100 visiteurs uniques par mois, si vous recevez dix demandes de RDV, votre taux de conversion est de 10 pour cent. Sur Internet, c’est un bon taux de conversion.

L’idée de ces outils de mesure est d’optimiser votre site: vous analysez le temps passé et les actions sur les différentes pages pour pouvoir les améliorer avec toujours le même objectif: convertir !

 

5) Optimiser votre site pour les smartphones: désormais incontournable

L’une des statistiques les plus impressionnantes est le taux de conversion des utilisateurs mobiles. Selon des études aux Etats-Unis, 44% pour cent des patients ayant effectué des recherches via leur mobile sur des sites Web médicaux pour obtenir des informations ont pris rendez-vous.

En France, ce sont 60% des français qui accident à Internet via leur mobile.

Selon une étude de Google, près de 65% des recherches sont initiées depuis un appareil mobile.

Il est donc crucial que votre site internet soit optimisé pour les mobiles. En outre, sachez que Google pénalise dans les recherches les sites Web qui ne sont pas optimisés pour les mobiles.

Ainsi avec une présence Web mobile, vous mettez toutes les chances de votre côté pour communiquer avec des utilisateurs qui deviendront plus facilement des patients.

La bonne nouvelle c’est qu’il existe une pratique de plus en plus répandue qui s’appelle le “responsive design” qui vous garantit que le site web développé s’adaptera automatiquement aux supports mobiles.

Donc si vous faites developer votre site ou si vous utilisez une solution clé en main de site Web, exigez qu’elle prenne en charge le RWD ou “Responsive Web Design”.

Un outil de Google en ligne permet de tester l’optimisation de votre site pour les mobiles: https://search.google.com/test/mobile-friendly

Enfin le meilleur test consiste à vous connecter depuis votre mobile et votre tablette pour évaluer le résultat !

6) Optimiser le référencement pour les moteurs de recherche (SEO) – une stratégie indispensable

A quoi sert d’avoir un super site internet si personne ne tombe dessus dans les résultats de recherche ? La stratégie qui permet d’apparaître parmi les premiers résultats s’appelle le référencement.

Il existe toute une littérature et des blogs écrits sur le référencement, et il est difficile de lister en quelques lignes tous ses tenants et aboutissants. Les liens vers votre site, descriptifs méta, mots-clés, balises de titre et listes locales – tous ces facteurs ont un impact sur le référencement. Une vraie stratégie de référencement efficace nécessite du dévouement et des efforts. Mais si vous souhaitez améliorer la visibilité de votre site, vous devez travailler au moins sur ces deux axes clés :

  • Le contenu: l’algorithme de Google est de plus en plus “intelligent” et se pose une question simple: “est ce que ce site produit un contenu de qualité susceptible d’intéresser les personnes qui cherchent de l’information dans ce domaine ? “. La manière dont l’algorithme y répond techniquement est complexe, mais on revient toujours à cette question de bon sens. Le meilleur moyen d’être bien référencé consiste donc à offrir “du contenu de qualité susceptible d’intéresser” … !
  • Référencement hors site: un moyen historique et toujours très utilisé par l’algorithme de référencement de Google est d’évaluer le nombre de sites qui pointent vers le vôtre. Pour Google c’est la meilleure prévue que vous offrez du contenu de qualité intéressant. Demandez donc à des amis, collègues de mettre un lien vers votre site. Inscrivez-vous dans des annuaires, participez à des forums de discussion comme le nôtre en mettant un lien vers votre site etc.

En Résumé

L’omniprésence d’internet dans la vie de vos patients va rendre un site internet de plus en plus nécessaire pour les thérapeutes.

Mais ce site internet n’a réellement de sens que si il parvient à convertir un visiteur en patient. Les 6 principes que nous avons partagé avec vous doivent vous permettre de mieux comprendre les enjeux et d’orienter votre démarche en ligne, qu’elle soit assurée par un tiers ou par vous-même.

N’hésitez pas à partager votre expérience ou à poser des questions dans les commentaires ci-dessous. Vous pouvez aussi aller sur notre forum où tous ces points sont discutés

À propos de l'Auteur

Julien est co-fondateur de Omyzen. Il exerce une activité d’hypnothérapeute dans le Sud de la France et anime des stages, des formations autour de la méditation de Pleine Conscience, de la thérapie ACT et de la thérapie des schémas. Il est aussi passionné par « l’entrepreneuriat du coeur » ce qui l’a amené à créer Omyzen

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Lisez aussi

Comment poser un cadre thérapeutique sérieux et sécurisant ?

L’efficacité des thérapies alternatives dépend énormément de la capacité du professionnel à ...