Accueil / Marketing / Votre présence en ligne réussie: les 4 règles d’Or

Votre présence en ligne réussie: les 4 règles d’Or

Il est devenu impératif pour tout praticien d’être visible et joignable sur internet. Le web représente une formidable opportunité pour développer votre activité de thérapeute en thérapies alternatives.

C’est d’autant plus vrai que nos disciplines thérapeutiques sont souvent assez mal connues du public et nécessitent beaucoup de pédagogie pour le rassurer.

Une présence numérique en ligne de qualité peut vous permettre d’élargir votre « patientelle » et d’avoir accès à des opportunités de partage passionnantes.

Nous avons identifié 4 règles d’or pour réussir votre présence en ligne.

1) Créer un site web informatif et simple d’usage

Un site Web de qualité est devenu un impératif pour réussir votre présence en ligne.

Le site sera d’autant plus visité que les internautes y trouvent un contenu utile et de qualité.

L’ergonomie du site (sa facilité de navigation) est tout aussi importante que la qualité et l’originalité de son contenu. Par ailleurs votre site doit permettre aux visiteurs de vous contacter rapidement pour obtenir un rendez-vous.

La compatibilité avec les smartphones est également un critère important qui pèse notamment dans le référencement des sites web par les moteurs de recherche.

Si vous souhaitez plus de détail pour mettre en place un site web efficace, consultez notre article site web: les 6 secrets d’un bon taux de conversion

2) Bâtir une présence active sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux – créer une page Facebook par exemple – peuvent constituer un moyen efficace d’améliorer votre visibilité et de toucher là encore de potentiels patients.

Attention toutefois: ces réseaux récompensent surtout les praticiens actifs. Vous devez partager des articles utiles et participer à des discussions touchant votre domaine d’expertise. Vous devez également penser à solliciter et répondre activement aux commentaires sur les messages que vous postez.

Ne sous-estimez donc pas le temps à consacrer à cette activité qui peut par ailleurs être passionnante.

L’activité sociale n’est pas juste une question de visibilité, mais aussi de notoriété.

Avec une présence active et de qualité, vous pouvez devenir progressivement un contributeur réputé dans votre domaine d’expertise ce qui vous ouvrira la porte d’échanges et de rencontres passionnantes.

3) Solliciter et publier l’avis de patients

Les évaluations en ligne sont devenues l’un des outils de choix incontournable pour les consommateurs et l’avis des patients peut avoir un impact significatif sur l’activité d’un praticien.

Sur le marché américain qui en général précède dans les usages le nôtre de quelques années, les chiffres sont éloquents:

  • 80% des utilisateurs consultent d’abord l’avis d’autres patients avant de faire appel à un thérapeute.
  • 76% des consommateurs font confiance aux avis en ligne lorsqu’ils recherchent un praticien
  • 61% utilisent des revues en ligne avant de choisir un praticien
  • 20% utilisent les évaluations en ligne pour évaluer leur praticien actuel

En France, de nombreux praticiens m’ont confirmé qu’ils avaient vu un accroissement important des contacts suite à des avis positifs laissés par leur patient sur les Pages Jaunes.

4) Tenir un blog

En complément de votre site internet (et parfois fusionné avec) la tenue d’un blog est un excellent moyen de bâtir une présence en ligne efficace, de rassurer les patients et de renforcer votre crédibilité en tant que thérapeute.

Pensez à rédiger des articles pertinents pour votre public cible et démontrez votre expertise.

Choisissez notamment des titres riches en mot-clés (ce sont les mots ou expressions que les gens saisissent pour faire des recherches sur Google) pour améliorer le classement de vos articles par les moteurs de recherche.

Certaines solutions de blogging comme Word Press incluent des solutions qui vous aident à optimiser la forme et le fond de vos articles afin que votre blog soit mieux référencé dans les moteurs de recherche.

Attention également dans votre blog à ne pas afficher une démarche trop « commerciale » qui pourrait rebuter vos potentiels patients.

Pour les blog comme pour les sites web, vous trouverez plus de conseils pour améliorer l’efficacité dans notre article : site web: les 6 secrets d’un bon taux de conversion

Résumé

Tous les thérapeutes doivent désormais être « visibles » en ligne pour leurs patients. Respecter les 4 règles évoquées dans cet article pose les bases d’une présence numérique solide. Mais ce n’est qu’un début et si le numérique devient pour vous un canal de communication prioritaire vous devrez y consacrer un temps important. Grâce aux nombreux guides et outils disponibles en ligne, il est tout à fait possible pour un thérapeute avec une bonne culture numérique de gérer cet aspect de manière autonome. Si ce n’est pas votre cas, n’hésitez pas à vous faire accompagner dans cette démarche par des professionnels. Si vous n’en avez pas les moyens alors contentez-vous de créer une page Facebook qui affiche clairement vos coordonnées en y publiant régulièrement du contenu.

N’hésitez pas à partager votre expérience et à poser vos questions dans les commentaires ci-dessous ou à aller discuter de ces sujets directement sur notre forum dédié à la publicité.

À propos de l'Auteur

Julien est co-fondateur de Omyzen. Il exerce une activité d’hypnothérapeute dans le Sud de la France et anime des stages, des formations autour de la méditation de Pleine Conscience, de la thérapie ACT et de la thérapie des schémas. Il est aussi passionné par « l’entrepreneuriat du coeur » ce qui l’a amené à créer Omyzen

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Lisez aussi

Booster son activité de thérapeute alternatif avec l’emailing : toutes les clefs pour créer une newsletter efficace

Selon l’étude EMA 2017 du Sncd, 90% des internautes consultent leurs mails ...