Accueil / Coaching / Communication: quel prestataire choisir ?

Communication: quel prestataire choisir ?

Bonjour chers praticiens du mieux-être.

Aujourd’hui je vais vous parler d’un sujet qui me tient à cœur : comment bien choisir son prestataire web pour créer son site internet. En effet, il existe sur le marché différents prestataires pour construire un site internet. Encore faut-il qu’ils soient adaptés à vos besoins et à votre budget. Nous verrons en détail les différentes formules pour que vous puissiez y voir plus clair et choisir la prestation qui vous convient le mieux. Je vous parlerai aussi des pièges à éviter rencontrés et expérimentés par certains de mes clients.

Créer un site internet : la belle aventure !

Vous avez décidé de créer un site internet pour accompagner votre lancement ou pour développer votre activité, c’est une excellente idée ! Un site internet est aujourd’hui un outil incontournable pour toute entreprise qui souhaite se faire connaître.

Aussi, il se doit d’être représentatif de Qui vous Etes et des produits et/ou services que vous proposez. Il doit être unique, comme vous.
Maintenant, il s’agit de trouver la bonne structure qui va vous accompagner dans la naissance de ce projet qui vous tient certainement beaucoup à cœur. Car c’est à travers ce dernier que vous allez baser votre communication, véhiculer tout votre savoir-être, savoir-faire… C’est aussi la première image que vont se faire vos potentiels clients de Vous. Sans trop vouloir vous mettre la pression, créer son site internet n’est pas à prendre à la légère. Il faudra que vous fassiez attention à certains critères qui sont très importants. C’est ce que nous allons voir de suite.

Enfin, j’attire votre attention sur le fait que je ne citerai pas de nom d’entreprise ou de plateformes pour une question d’éthique : je pense que chaque formule correspond à des besoins définis et contient des avantages et des inconvénients. Cet article a pour but principal de mettre en lumière certains critères pour que vous puissiez faire un choix éclairé.

Les différentes formules et prestations pour créer un site internet

  • Créer soi-même son site via des plateformes gratuites

La plupart du temps, les thérapeutes qui décident de se lancer dans l’aventure de la création de leur propre site le font par souci de prix. Tapez sur Google « créer son site gratuitement » et vous tomberez sur pléthores de solutions gratuites online. Les promesses de certaines plateformes – celle de créer son site gratuitement – nécessitent toutefois de bien comprendre de quoi il en retourne. J’attire aussi votre attention que la plupart des plateformes qui se disent gratuites, ne le sont pas vraiment et vont vous proposer différentes formules d’adhésion. L’argument de gratuité va concerner alors une prestation très basique.

Le principal avantage va être la gratuité. Mais je pense que je ne vous apprends rien en vous rapportant que le critère de gratuité n’est pas forcément en corrélation avec la qualité…

En analysant et échangeant avec des personnes qui ont expérimentées ces solutions, voilà ce qui en est ressorti :

Les principaux avantages :
– Formule qui ne demande aucun investissement financier.
– La prise en main parait fastidieuse au début, puis avec la pratique les personnes arrivent finalement à organiser leurs mises en page.

Les principaux inconvénients relayés et constatés :
– Hyper chronophage pour un résultat moyen ! Les personnes passent énormément de temps à la prise en main de l’outil. Le résultat n’est pas souvent à hauteur de leur espérance… et ne renvoie pas une image professionnelle.
– D’autres signaux de mauvaises images : un nom de domaine qui ne vous appartient pas et non professionnel. Par ex : www.jemesensbien.nomdelaplateforme.fr pas terrible sur les cartes de visite… Et donc pas de possibilité de créer un mail professionnel.
– Des templates basiques, peu ou pas d’applications proposées : vous êtes limités dans le design, il faudra donc créer par vous-même des montages pour donner une dynamique.
– Difficulté à positionner le site sur Google : effectivement, vous n’avez aucune prise en main pour optimiser votre site sur certaines techniques basiques en référencement naturel.
– Des pubs intempestives vont s’inviter sur votre site… (il faut bien que les plateformes gratuites trouvent une source de revenus).

Créer son site web par son propre chef est une bonne première étape. Et personnellement je salue les personnes qui passent beaucoup de temps à en comprendre les rouages.

  • Créer son site internet via des plateformes en ligne payantes

La Toile regorge de plateformes qui vont vous proposer des solutions payantes sous forme de forfaits. Le plus souvent avec un contrat mensuel. Certaines plateformes sont reconnues pour être ergonomiques et intuitives facilitant ainsi la prise en main. Il n’est plus nécessaire aujourd’hui d’être un as du codage pour créer un site internet !
Ceci dit, je vous liste toutefois les critères sur lesquels il faut être vigilants avant de souscrire à un abonnement :
– Vérifiez si le nom de domaine vous appartient. Si vous en disposez d’un, vérifiez si vous pouvez le « connecter ».
– Explorez les avis : pas ceux qui sont mis en avant sur le site même, évidemment. Menez l’enquête sur Google et tapez « avis sur … ». Même s’il faut prendre parfois un peu de recul, certaines expériences d’utilisateurs pourront vous guider.
– Analysez les différents forfaits et optez pour ceux qui vont vous proposer notamment : des outils pour composer facilement la mise en page, des outils pour travailler votre référencement naturel, disposer d’une ou plusieurs adresses mail professionnelles, une connexion à Google Analytics (statistiques)…
– Testez les templates pour faire le tour des différents formats et possibilités qu’offre ce dernier.
– Important : vérifiez comment vous pouvez arrêter votre contrat, s’il existe des conditions particulières ou engagements particuliers.
– Vérifiez si les tarifs sont en HT ou TTC… tout bête, mais parfois on a une mauvaise surprise… Beaucoup de thérapeutes sont en micro entreprise et ne disposent pas du reversement de la TVA.
– Si vous estimez que tous vos critères sont réunis, faîtes une estimation du tarif de votre abonnement sur 60 mois (5 ans – le temps de vie moyen avant de revoir certains critères de design et autres) : prix TTC x 60. Cela vous donnera une idée de votre investissement qui vous servira aussi de base pour comparer les tarifs avec d’autres prestataires.

Les principaux avantages sont :
– Une grande palette de choix de site (templates).
– Possibilité de personnaliser votre site.
– Modifications faciles (pour des modifications basiques évidemment)
– Certaines plateformes proposent des applications complémentaires : envoi de newsletters, banque d’images/vidéos gratuites, intégration d’un blog… des options qui font souvent grimper l’abonnement forfaitaire.

Les principaux inconvénients :
– Si vous n’avez jamais créé un site web, cela risque de vous prendre du temps. Car même si certaines plateformes sont très ergonomiques, il faut un temps d’adaptation et du temps tout court pour arriver pleinement au résultat escompté.
– Beaucoup de plateformes proposent un soutien technique en cas de problème mais vous n’avez pas d’accompagnement en webmarketing. Quelques plateformes mettent à disposition des tutos ou des articles pour vous aider dans ce sens. Mais il faudra vous armer de patience : le temps de vous familiariser avec le jargon marketing, de vous imprégner de l’univers du web, de faire des essais… Certaines personnes prendront plaisir à se former, d’autres auront plutôt l’impression de subir !

Se contenter d’une page professionnelle via Facebook

J’ai rencontré des personnes qui ont créées un page professionnelle Facebook pour communiquer et donner une visibilité de leurs activités sur le web. Se servant ainsi de cette page pro en remplacement d’un site internet. Même s’il est vrai que Facebook est un outil formidable et qu’il permet de diffuser de l’information comme le ferait un site, il reste néanmoins un réseau social et à une fonction bien particulière en termes de marketing. Pour cette raison, une page pro Facebook ne peut pas remplacer un site internet : ils ont 2 fonctions différenciées mais complémentaires !

Pourquoi ne pas utiliser une page pro Facebook comme site internet ? Plusieurs raisons :
– Facebook permet de valoriser les contenus que vous avez créés sur votre site, et non l’inverse.
– Facebook n’est donc pas un outil de création mais de diffusion. En effet, si vous souhaitez mettre en exergue votre expertise et créer des contenus l’expliquant, Facebook sera beaucoup trop limité dans ses fonctions.
– Facebook restera un moyen de connecter votre communauté aux informations de votre site : lorsque des internautes atterrissent sur votre page Facebook l’intérêt est de les rediriger en suivant vers des contenus de votre site qui vont répondre explicitement à leurs besoins.
– Facebook est un outil de promotion des articles, des vidéos et tout autre média, de sujets qui vous tiennent à cœur dans le but d’attirer et de développer vos fans (et les rediriger en suivant sur votre site).
– Les informations transmises sur votre page facebook ont une durée de vie limitée contrairement à votre contenu sur un site.
– Il n’est pas possible de travailler son référencement naturel sur une page Facebook.
– Très difficile de vendre ses produits ou services : même s’il existe des applications à cet effet, Facebook ne renvoie pas le sentiment de sécurité qu’apporte un site e-commerce.
– Et enfin, tout le monde n’a pas forcément un compte Facebook : vous ne pourrez pas interagir avec ces personnes-ci…

Créer un site avec une agence web ou un prestataire freelance

  • Attention aux sociétés de financement déguisées en web agency !

J’attire votre attention sur certains acteurs du marché qui se disent « web agency » et dont leurs méthodes de travail sont plus que douteuses ! A ce jour, presque la moitié de mes clients ont fait « les frais » de ce type de sociétés.
Il est facile de les reconnaître car leurs méthodes sont souvent les mêmes et sont basées sur de la signature de contrat qu’on appelle « one shot » : en général, un commercial se présente directement sur votre lieu de travail ou vous propose un RDV. L’idée sera de vous faire signer le contrat le jour même grâce à un argumentaire bien ficelé. Après avoir étudié certains de ces contrats, voici les dangers de cette démarche :
– Engagement contractuel long : de 24 à 72 mois !
– Certains professionnels peuvent être engagés sur plusieurs années sans pouvoir se rétracter.
– Le site internet à la fin de votre contrat ne vous appartient pas. Vous n’en êtes que locataire : ils s’occupent en général du dépôt du nom de domaine + hébergement qui leurs appartiennent. Très grosse problématique qui s’apparente pour moi à une véritable prise d’otage !
– Le site n’est pas administrable et vous êtes dépendant de la société pour faire des modifications. J’ai vu dans le contrat d’une cliente qu’elle pouvait faire une modification de texte 1 fois par… trimestre ! Aberrant !
– Un tarif exorbitant pour un site qui ne vous appartient pas au final et qui est plus qu’approximatif… : on vous proposera souvent un site très simple de 5 pages. Avec des tarifs mensuels autour de 100 à 150€, parfois moins, parfois plus ! Au final, j’ai vu des sites qui ont couté plus de 6000€ à leur propriétaire locataire.

Mon conseil – vérifiez bien si dans votre contrat :
– Le site vous appartient (nom de domaine et contenu)
– Est-ce que les tarifs sont clairs pour vous
– Quelle est leur méthode de travail : avec ou sans engagement
– Est-ce que le site est administrable

A savoir : La Loi Hamon de 2015 entrée en vigueur au 1er janvier 2015, prévoit qu’en tant que professionnel, vous bénéficiez de 14 jours pour vous rétracter au même titre qu’un particulier.

  • Les professionnels de la création de site internet

Enfin, vous pourrez faire appel à une agence web ou un freelance (comme moi) pour créer et vous accompagner dans votre projet web.

Quelle est la différence entre une agence web et un freelance ?

L’agence web
Pour faire simple une agence web est une entreprise spécialisée dans la création de sites Internet, elle ne sous-traite donc (normalement) pas la réalisation du site. Spécialiste du web, elle peut vous proposer des prestations complémentaires à la création concernant tous les aspects webmarketing. Ses limites : elle peut être limitée dans l’accompagnement global, c’est-à-dire mêlant la communication, web, webmarketing, print et stratégie, bien souvent nécessaires pour un meilleur accompagnement. En général, un Chef de Projet assiste le client et fait la passerelle avec l’équipe et ce dernier. Une autre contrainte pour les thérapeutes souvent en libéral ou micro-entreprise : le coût plus élevé des prestations.

Le freelance
Le freelance travaille pour son propre compte et propose des prestations plus ou moins techniques selon son expérience et ses formations. 3 principaux avantages comparés à une agence web :
– Tarifs hyper compétitifs : en effet, ses charges étant moins importantes qu’une agence, il peut ainsi proposer des tarifs plus compétitifs.
–  Un accompagnement sur-mesure : avec comme leitmotiv « la satisfaction client ». Personne ne souhaite se retrouver avec des clients mécontents en fin de prestation, mais le freelance peut encore moins se le permettre. Son activité repose quasi exclusivement sur un bon bouche-à-oreille qu’il a durement acquis au bout de plusieurs années de travail.
– Au cœur de votre projet : vous serez en relation directe avec celui qui a « les mains dans le cambouis ». Pro-actif, le freelance façonne votre projet d’une manière totalement personnalisée et on apprécie sa souplesse, sa réactivité et ses conseils stratégiques sur-mesure.
Ses limites pourraient se situer dans ses compétences : la création d’un site internet va nécessiter l’intervention de diverses compétences techniques telles que le design, le webmarketing ou le développement. Parfois, selon son domaine d’expertise, il s’entourera de partenaires privilégiés pour compléter ses prestations et vous satisfaire à 100%.

Mes ultimes conseils

– Gardez votre indépendance et soyez propriétaire de votre nom de domaine : pour moi c’est un des principaux critères pour ne pas se retrouver « pris en otage ». Ce sera du temps et de l’argent gagné !
– Ne signez pas de contrat à la va-vite ! Prenez le temps de l’étudier en tenant compte des engagements et conditions qu’il implique.
– De par mon expérience : regardez de près comment vous pourrez interagir sur votre site. Est-ce qu’il est totalement administrable ou êtes-vous dépendant pour modifier du contenu voire de créer des pages ?
– Demandez des devis et rencontrez les potentiels prestataires. Je ne vous apprends rien : la dimension humaine est importante surtout quand il s’agit de confier son projet professionnel, qu’il s’agisse d’un site internet ou de tout autre outil d’ailleurs.

J’espère que ce guide vous aura permis d’y voir plus clair dans les différents acteurs du marché de la création de site internet. N’hésitez pas à laisser vos témoignages ou questions, j’y répondrai avec plaisir.

À propos de l'Auteur

Je suis Emmanuelle, créatrice du site Abondance Communication dédié à l’accompagnement en communication pour les thérapeutes et professionnels du mieux-être. 

A voir aussi

Le référencement naturel en 5 points clés

Interview d’olivia Lasne

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Lisez aussi

Témoignage de Marie Semerdjian : coach holistique

Merci de vous présenter en 4 à 5 lignes Je m’appelle Marie, ...