Accueil / Gestion d'une activité bien-être / 10 idées pour enrichir votre activité de thérapeute en vacances

10 idées pour enrichir votre activité de thérapeute en vacances

Quand on travaille à son compte, pas de congés posés auprès de son employeur. La tentation peut être grande de ne pas faire de pause. Ainsi, une enquête de L’INSEE  révèle que 40 % des auto-entrepreneurs travaillent pendant les week-ends et les vacances. Pourtant, il est nécessaire de s’imposer un break, pour se reposer, prendre du recul et recharger les batteries. Et pourquoi pas aussi, joindre l’utile à l’agréable en vivant des expériences qui viendront étoffer votre pratique de thérapeute. Omyzen vous donne 10  idées pour passer un été reposant et enrichissant.

1) Faire le point sur son activité :

Les vacances offrent un temps de pause qui permet de prendre de la distance par rapport à son projet professionnel, l’occasion de se poser les bonnes questions :

  • Où en suis-je de ce que je veux mettre en place ?
  • Comment s’est passée cette année ?
  • Quels sont les points forts, les surprises, ce qui me plait et fonctionne bien ?
  • Quelles sont les difficultés, les déceptions, les challenges ?
  • Quels sont mes objectifs pour la rentrée ?

2) Se ressourcer:

Prendre soin des autres, ça peut alourdir ou bien «  vider ». Pour évacuer ce dont vous auriez pu vous charger lors de vos séances et refaire le plein d’énergie, allez vous immerger  dans un lieu de nature qui vous requinque. Les grandes forêts, la mer, les cascades, la montagne, sont des hauts lieux d’énergie, riches en ions négatifs, des molécules qui permettent d’évacuer le stress et de se rebooster. A vous de trouver  le coin de nature qui vous ressource le plus et de vous en imprégner jusqu’à vous recharger à 100% !

3) Découvrir de nouvelles pratiques :

Pourquoi ne pas profiter de ce break estival, pour expérimenter une pratique qui vous attire depuis longtemps ? C’est le moment de faire cette initiation au yoga du son dont vous rêviez  ou ce stage de Qi Gong qui vous appelle. Et pour plonger à la source, les voyages à l’étranger offrent l’occasion d’approfondir certaines techniques dans leur contexte culturel. Quelle richesse de pouvoir apprendre le massage ayurvédique lors de son séjour en  Inde ou de suivre une formation de massage thai pendant vos vacances en Thaïlande !

4)    S’exercer  à pratiquer une méthode thérapeutique

Les vacances sont l’occasion de sortir de son quotidien et de côtoyer différentes personnes, dans un contexte inhabituel. Vous pouvez profiter de ces circonstances inhabituelles et qui laisse plus de temps, pour vous entrainer à pratiquer une technique de bien-être à laquelle vous vous êtes formé. Par exemple, proposer des petites séances de réflexologie plantaire dans votre camping, des massages assis aux membres de votre famille, une séance d’hypnose à l’amie qui partage votre séjour.  S’exercer sur des proches permet de prendre confiance en soi, de se faire de l’expérience et offre la possibilité de demander des retours sincères qui vous donneront des pistes pour vous améliorer.

5)    Participer à un festival bien-être et développement personnel

Il existe aujourd’hui de nombreux évènements festifs qui intègrent largement la thématique du mieux-être   au travers de stands ou d’ateliers. Y participer peut-être l’occasion d’élargir votre réseau professionnel et de découvrir des nouvelles approches thérapeutiques qui pourraient enrichir votre activité.

Quelques idées de festivals proposant des ateliers autours du bien-être :

6)    Animer des ateliers en tant que proposant :

Vous pouvez aussi profiter de ces moments de festival pour vous essayer à partager une discipline à laquelle vous avez été initié et pour laquelle vous sentez le besoin vous exercer encore avant de la proposer dans un cadre vraiment professionnel. Être proposant dans un festival de bien-être ou un espace de  vacances auto-gérées est l’occasion parfaite pour tester et affirmer la prestation que vous souhaitez mettre en place.

En plus des festivals déjà cités, voici des lieux qui proposent des séjours apprenants et coopératifs au sein desquels vous pouvez vous proposer des animations :

7)    Suivre un stage de développement personnel

Les propositions de stages sont désormais légion, vous n’aurez que l’embarras du choix. Pour vous y retrouver posez vous vraiment la question du sujet sur lequel vous souhaitez travailler, de la manière dont vous pourrez utiliser au quotidien les outils que vous découvrirez, du sérieux de l’animateur, et bien sûr, écoutez votre intuition ! Un bon thérapeute est avant tout quelqu’un qui est soi même bien dans sa tête et dans son corps. Quel aspect de votre être aimeriez-vous  peaufiner, pour exercer encore plus librement : le rapport à l’autre, la confiance en soi, la créativité, le ressenti, l’ancrage… ? Quelques lieux de stages qui proposent des stages de développement personnel :

8)    Partir en voyage de développement personnel :

Et pour une immersion encore plus lointaine, partir à l’étranger est un cadeau à se faire qui peut réserver bien des surprises. Plusieurs agences proposent des séjours autour du monde avec des disciplines de bien-être très intéressantes :

9)    Faire une retraite

Enfin, pour aller encore plus loin dans sa distanciation avec les distractions du monde extérieur, les retraites méditatives, qu’elles soient silencieuses, guidées ou vraiment solitaires, sont des moments intenses qui peuvent vraiment permettre de revenir à soi pour se remettre sur son chemin de vie.

10) Objectivez votre relation patient/thérapeute

Quand on suit des personnes très régulièrement depuis un certain temps, un rapport de dépendance peut progressivement s’instaurer. La pause des vacances est un révélateur de ce degré de dépendance  et une invitation à plus d’autonomie de la part du patient. Pour les patients c’est aussi l’opportunité de prendre du recul sur leur thérapie, ses avancées, ses objectifs. Profitez de votre phase de congé pour éventuellement assainir une relation trop fusionnelle et reposer un cadre plus clair à votre retour. Pour reposer des bonnes bases, vous pouvez (re)lire : Comment poser un cadre thérapeutique sérieux et sécurisant ?

Enfin, pour partir en vacances sereinement, faîtes le point sur votre budget pour ne pas être en difficulté à la rentrée. En tant qu’auto-entrepeneur, pas de congé payé, pour se payer des vacances, il faut anticiper, économiser.  De plus, votre absence représente un manque à gagner. Une fois votre budget bien ma^trisé, vous n’avez plus qu’à profiter.

Alors… bonne vacances !!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Lisez aussi

grossesse mal de dos

Comment éviter le mal de dos pendant la grossesse

Comment éviter le mal de dos pendant la grossesse Pendant la grossesse, ...